Le Pape Saint Léon IX

Les différents visages de Léon

Bruno, né en 1002, l’un des neufs enfants de Hugues IV, était destiné au sacerdoce.

 

Après avoir suivi ses études à Toul, il devenait chapelain de l’Empereur Conrad II, son cousin, puis évêque de Toul en 1026.

 

Il a développé pendant son épiscopat une volonté de réforme de l’Eglise et développé l’idée de ne plus accepter l’ingérence de l’Empereur dans le domaine spirituel.

 

C’est lui que l’Empereur désigne en 1048 pour être le nouveau pape.

 

Son intronisation en 1049 marque un tournant de l'histoire de la chrétienté.

 

Voyageur remarquable, il entreprend des visites en Allemagne, en Lorraine, en Alsace et en Italie du Sud.

 

Il a réuni de nombreux synodes et conciles pour engager la réforme morale de l’Église en luttant contre la simonie et le nicolaïsme. Il a également largement travaillé à la restauration du pouvoir de la papauté

en faisant apparaître sa conception de la centralisation de l’Eglise.

 

Soucieux de maintenir la prédominance de Rome sur les autres Eglises, il n’a pu éviter le schisme d’Orient qui sera consommé en juillet 1054, peu après sa mort le 19 avril 1054, après sa défaite devant les Normands en Basse-Italie.

 

Malgré cet échec, la papauté a retrouvé son prestige et sa popularité. La voie de la réforme de l’Eglise est engagée.

 

Léon IX sera canonisé peu après sa mort en 1087 par le Pape Victor III.

 

Pour en savoir plus : 

 

Léon IX, le pape alsacien

 

http://www.quickiwiki.com/fr/L%C3%A9on_IX

Video

Altorf - Église abbatiale Saint-Cyriaque

Écrire commentaire

Commentaires : 0