Conçu pour donner à voir l’évolution de la culture de la vigne d’une cité des collines sous-vosgiennes et expliciter le canevas de son passé bimillénaire, cet ouvrage, malgré quelques particularités aisément transposables, peut se généraliser à la plupart des villages viticoles alsaciens.
Pour les sujets abordés, on aura pris soin d’élargir l’analyse, dans le but d’en exprimer les fondements, à une échelle au moins régionale et très souvent européenne.
   Ce livre intègre une étude du lieu en relation avec la géologie globale de l’Alsace pour comprendre la raison de la présence de telle ou telle strate, ses origines et caractéristiques.
   On pourra ensuite appréhender les propriétés gustatives des vins qui en sont issus. Certains de ces principes seront étendus à l’ensemble des 51 Grands Crus alsaciens.
   Dans cet ordre d’idées, les éléments - souvent inédits - présentés ici, au-delà des habitants d’Éguisheim, appartiennent à toute personne se sentant proche des vins d’Alsace par sa profession ou simplement par son intérêt pour leur dégustation.
Si le lecteur acquiert une compréhension renouvelée de la structure de l’histoire régionale de la vigne (le type d’habitat, l’organisation agraire, les paysages, la toponymie qui y sont attachés) et de l’origine des qualités organoleptiques des vins d’Alsace selon le terroir, alors, l’auteur aura atteint pleinement son objectif.
   Ce livre ne nécessite pas en principe une connaissance préalable des sujets traités, les notions indispensables à la compréhension du propos sont explicitées soit dans le corpus du texte soit dans un lexique en fin d’ouvrage.
Auteur : Philippe Beyer

 

Commentaires: 0