Le château était défendu par un large fossé, un pont levis et un mur d'enceinte plusieurs fois restauré. Il a certainement remplacé une ferme en bois fortifié.

   Le Comte Eberhard, le père de Sainte Odile, aurait construit ou restauré ce château fort vers 720.


   Le château fut vendu comme bien national pendant la révolution. Et le fossé fut asséché en 1835


   L'évêque P.P Stumpf acheta l'ensemble des bâtiments en 1885, fit procéder au déblayage des gravats, à la réparation du mur d'enceinte, à la construction de la tourelle et à l'érection de la chapelle Saint Léon sur l'emplacement du donjon. Elle fût consacrée en 1894


   La municipalité,  avec Léon Beyer à sa tête, racheta l'ensemble en 1972.


   Le château actuel possède un mur d'enceinte du 13e siècle en pierres à bossage. 

Écrire commentaire

Commentaires : 0